• jeu. Juin 30th, 2022

Projet du Grand Paris et ligne de transport

Dans un communiqué, la Société du Grand Paris actualise le calendrier de mise en service des différentes lignes du Grand Paris Express dont les chantiers ont été clairement impactés par la pandémie.

La crise de la Covid aura eu des effets fâcheux : arrêt des chantiers puis redémarrage à faible cadence, désorganisation des chantiers, impossibilité de mise en œuvre de mesures d’accélération dans une période où il s’agissait d’abord de retrouver un rythme de croisière, moindre disponibilité des partenaires (bureaux d’études, entreprises, administrations, juridictions etc.)

Par ailleurs les retours d’expérience ont conduit à réajuster un certain nombre de délais nécessaires à la réalisation du projet, depuis les cadences à prendre en compte pour les tunneliers dans le contexte géologique de l’Île-de-France, aux modalités de réalisation des essais.

En conséquence, si la mise en service de la globalité du réseau est maintenue pour 2030, ainsi que la mise en service de l’ensemble de la ligne 14 à la mi-2024, pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris, la mise en service de la ligne 15 sud est renvoyée à la fin 2025.

Les premiers tronçons de la ligne 16 et de la ligne 17 dans leur globalité ne sont pas attendus avant l’automne 2026. En revanche, les mises en service du dernier tronçon de la ligne 16 et de la ligne 17 jusqu’au Parc des Expositions de Villepinte peuvent être anticipées à l’horizon 2028.

Enfin, le tronçon central de la ligne 18, entre Massy-Palaiseau et Saclay pourrait être prêt à l’horizon 2026.

 

« Les plus belles balades de la Métropole du Grand Paris »

Avec ce nouveau guide, le célèbre éditeur de cityguides et de guides de tourisme et de voyages depuis 30 ans, met en valeur la diversité et la richesse du patrimoine architectural, culturel et naturel de la Métropole du Grand Paris. Propice aux balades, son territoire couvre les départements de Paris, des Hauts-de-Seine, de la Seine-Saint-Denis, du Val-de-Marne ainsi que quelques communes limitrophes de celui-ci, située en Essonne et dans le Val d’Oise. Riche d’un patrimoine architectural, culturel et naturel en grande partie connu du monde entier, il compte aussi de nombreuses pépites moins connues, et à ne pas manquer. L’espace dans son ensemble, coeur économique et démographique de la France, est en permanente évolution. S’il est communément compris que le terme de « métropole » ne couvre que des espaces urbains, celle du Grand Paris compte bien davantage et ne s’arrête pas ici : le guide vous permet également d’appréhender les territoires dans ses formes rurales, généralement aux confins de celui-ci.

Le guide contient plusieurs parcours couvrant la majeure partie des 131 communes de la Métropole du Grand Paris, du Bourget à Châtenay-Malabry en passant par Mandres-les-Roses, L’Ile-Saint-Denis et les différents quartiers de la capitale. Il existe des itinéraires pour toutes les envies, selon des formats plus ou moins longs, réalisables à vélo ou à pied. Les fleuves et rivières tels la Seine et la Marne sont les fils bleus de la grande partie de ces balades.

Les nouveaux plannings de mise en service du Grand Paris Express

– Un horizon d’ensemble maintenu à 2030 et la mise en service de la ligne 14 pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024.

– L’horizon global de mise en service est maintenu à 2030, pour les lignes 15, 16, 17 et 18 du réseau du Grand Paris Express.

– Les objectifs de mise en service des prolongements de la ligne 14 au sud à l’aéroport d’Orly et au Nord à la gare de Saint-Denis Pleyel restent maintenus à la mi 2024.

– Le premier et le deuxième tronçon de la ligne 16 (Saint-Denis Pleyel – Clichy-Montfermeil) et le premier tronçon de la ligne 17 (Le Bourget RER – Le Bourget Aéroport) devraient être disponibles début 2026 pour débuter la phase des essais d’ensemble. Mise en service au public à l’automne 2026.

– Le tronçon sud de la ligne 15 (Pont de Sèvres – Noisy Champs) est recalé à fin 2025.

– Le dernier tronçon de la ligne 16 qui raccordera la première partie de la ligne 16 à Clichy-Montfermeil à la ligne 15 à Noisy-Champs, est anticipé à l’horizon 2028.

– De la même façon, le deuxième tronçon de la ligne 17 jusqu’au Parc des Expositions pourra être mis en service à l’horizon 2028.

– Enfin, le tronçon central de la ligne 18, entre Massy-Palaiseau et Saclay, sera mis en service à l’horizon 2026, un an plus tôt que prévu.

 

Grand Paris – Pôles d’échanges du GPE

Lors du séminaire « Prendre place » qui s’est tenu le 24 juin, la Société du Grand Paris (SGP) et Ile-de-France Mobilités (IDFM) ont présenté l’état d’avancement des études sur l’aménagement des abords des 68 futures gares du Grand Paris Express (GPE). Les réflexions portent sur les espaces publics et les équipements intermodaux à réaliser dans un périmètre de 300 m autour des stations. L’ambition affichée est d’accorder une large place aux mobilités douces avec la création de continuités piétonnes et cyclables, une offre en stationnement vélo suffisante… tout en préservant la desserte par les bus.

Grand écart. Sur les 65 études de pôles lancées, 10 ont été validées et 18 autres doivent l’être d’ici à début 2022, soit « 40 % de la programmation en cours de finalisation », a noté Lola Fauconnet, responsable du pôle espaces publics à la SGP. Il en ressort que le coût global d’une place du Grand Paris varie beaucoup d’une gare à l’autre : 62,9 M€ pour celle de Saint-Denis-Pleyel (Seine-Saint-Denis), où se connecteront les lignes 14, 15, 16 et 17 ; 15 M€ pour celle de Sevran-Livry (Seine-Saint-Denis) sur la 16 ou 1,4 M€ pour celle de Maison-Blanche (Paris XIIIe), sur la 14 sud.

Une fois la programmation actée, les projets entrent progressivement en phase de conception. Trois équipes de maîtrise d’œuvre ont déjà été désignées : Artelia/Devillers & Associés pour la gare La Courneuve-Six Routes (ligne 16) en Seine-Saint-Denis, Ter pour celle de Nanterre-La Folie (15 ouest) dans les Hauts-de-Seine et TVK pour celle de Val de Fontenay (15 est) dans le Val-de-Marne. Par ailleurs, le groupement Berim/Arte Charpentier, en tant que maître d’œuvre des espaces publics de la ZAC Victor-Hugo, à Bagneux (Hauts-de-Seine), a dessiné la place Lucie-Aubrac, futur parvis commun à une gare du GPE et à une station de la ligne 4 prolongée, qui ouvrira fin 2021.

« A l’issue de la phase de programmation souvent assez longue, les porteurs de projets peuvent avoir envie de souffler un peu avant de lancer les concours de maîtrise d’œuvre », a constaté Lola Fauconnet. Cette pause ne devra pas trop se prolonger pour les maîtres d’ouvrage des pôles d’échanges des lignes 14 sud et 15 sud. Il ne leur reste respectivement que trois et quatre ans pour mener à bien les aménagements prévus.